Pas de Pitié pour les Indiens - Tome 0

Description

La journée de Jean, Titi et Jules avait pourtant bien commencée : Jules avait récupéré des pétards « mammouth » pour faire sauter des bouses de vaches bien fraîches. Après, les choses s’étaient gâtées : les trois enfants sont tombés sur les frères Ardaillou, fermiers, bouilleurs de cru, qui ont trouvé amusant de les faire boire ! Forcément à 8 ans, quand on est ivres, l’envie de libérer des vaches de leur enclos sur la route est très tentante ! Les vaches des Ardaillou justement… avant de rentrer chez eux, sans plus se soucier des conséquences… Malheureusement, peu de temps après, l’un des frères Ardaillou, qui a quitté son alambic et pris sa camionnette pour aller au village, est mort dans un accident en percutant sa vache… Pour les trois enfants, une seule question se pose : est-ce qu’ils sont devenus des assassins ? Et va-t-on leur couper la tête ? 1976. Un petit village de 400 habitants dans le sud-ouest de la France. Ici, le curé et les fermiers côtoient les quelques hippies qui sont venus s’installer en communauté. C’est surtout le terrain de jeu de Jean, 8 ans, et de ses copains Titi et Jules. Insouciants, ils font péter des bouses de vaches et jouent aux cows-boys … jusqu’au jour où une de leurs bêtises coûte la vie à un fermier… Nicolas Dumontheuil, en se basant sur ses propres souvenirs, signe une chronique sur l’enfance tendre et touchante.

Autres informations

Autres albums de la série



Pas de Pitié pour les Indiens - Tome 0

La journée de Jean, Titi et Jules avait pourtant bien commencée : Jules avait récupéré des pétards « mammouth » pour faire sauter des bouses de vaches bien fraîches. Après, les choses s’étaient gâtées : les trois enfants sont tombés sur les frères Ardaillou, fermiers, bouilleurs de cru, qui ont trouvé amusant de les faire boire ! Forcément à 8 ans, quand on est ivres, l’envie de libérer des vaches de leur enclos sur la route est très tentante ! Les vaches des Ardaillou justement… avant de rentrer chez eux, sans plus se soucier des conséquences… Malheureusement, peu de temps après, l’un des frères Ardaillou, qui a quitté son alambic et pris sa camionnette pour aller au village, est mort dans un accident en percutant sa vache… Pour les trois enfants, une seule question se pose : est-ce qu’ils sont devenus des assassins ? Et va-t-on leur couper la tête ? 1976. Un petit village de 400 habitants dans le sud-ouest de la France. Ici, le curé et les fermiers côtoient les quelques hippies qui sont venus s’installer en communauté. C’est surtout le terrain de jeu de Jean, 8 ans, et de ses copains Titi et Jules. Insouciants, ils font péter des bouses de vaches et jouent aux cows-boys … jusqu’au jour où une de leurs bêtises coûte la vie à un fermier… Nicolas Dumontheuil, en se basant sur ses propres souvenirs, signe une chronique sur l’enfance tendre et touchante.

Pas de Pitié pour les Indiens - Tome 0

La journée de Jean, Titi et Jules avait pourtant bien commencée : Jules avait récupéré des pétards « mammouth » pour faire sauter des bouses de vaches bien fraîches. Après, les choses s’étaient gâtées : les trois enfants sont tombés sur les frères Ardaillou, fermiers, bouilleurs de cru, qui ont trouvé amusant de les faire boire ! Forcément à 8 ans, quand on est ivres, l’envie de libérer des vaches de leur enclos sur la route est très tentante ! Les vaches des Ardaillou justement… avant de rentrer chez eux, sans plus se soucier des conséquences… Malheureusement, peu de temps après, l’un des frères Ardaillou, qui a quitté son alambic et pris sa camionnette pour aller au village, est mort dans un accident en percutant sa vache… Pour les trois enfants, une seule question se pose : est-ce qu’ils sont devenus des assassins ? Et va-t-on leur couper la tête ? 1976. Un petit village de 400 habitants dans le sud-ouest de la France. Ici, le curé et les fermiers côtoient les quelques hippies qui sont venus s’installer en communauté. C’est surtout le terrain de jeu de Jean, 8 ans, et de ses copains Titi et Jules. Insouciants, ils font péter des bouses de vaches et jouent aux cows-boys … jusqu’au jour où une de leurs bêtises coûte la vie à un fermier… Nicolas Dumontheuil, en se basant sur ses propres souvenirs, signe une chronique sur l’enfance tendre et touchante.

Autres albums de la série